Education – Une histoire de motivation/résilience

« Je ne suis pas éduqué parce que j’ai dû arrêter l’école … »

C’est quelque chose que j’ai beaucoup entendu. Mais est-ce vrai pour tous? L’éducation peut prendre plusieures formes et si l’école est importante, surtout à un jeune âge, ce n’est pas nécessairement tout ce qui est accessible pour être éduqué.

Je voulais partager une de ces histoires. Celle de Douglas qui m’a récemment déclaré: «Je ne suis pas éduqué parce que j’ai dû arrêter l’école …»

Douglas est l’avant-dernier d’une fratrie de 14 enfants. Il a dû arrêter l’école au grade 10 (équivalent à l’entrée au lycée en France) quand il était adolescent aprés que son père est fait une crise cardiaque. Son père était un employé du gouvernement et après son attaque, il a été mis en retraite prématurée. Le soutien médical dont il avait besoin engloutissait toute la petite retraite qu’il percevait. Comme la famille ne pouvait plus payer tous les frais de scolarité, ils durent faire des choix concernant les enfants qui complèteraient leur cursus scolaire. Douglas n’était pas l’un d’eux.

Il a commencé à travailler à l’âge de 18 ans dans une grande ville, faisant de petits boulots. Il gagnait sa vie, mais dépensait tout son revenu en alcool. Il est devenu un «mauvais garçon», qui vendait de la drogue pour gagner plus d’argent, mais tout en continuant à boire tout ce qu’il gagnait. Il a trouvé un emploi stable où il a été formé en tant que personnel de sécurité dans les transports de fonds. Il a déménagé dans la capitale. Il avait un emploi, mais il vendait toujours de la drogue et buvait la majorité de ses revenus.

Jusqu’au jour où il a perdu son emploi lorsque sa société a mis la clé sous la porte. Il était intéressé par la maçonnerie et voulait apprendre. Il avait 29 ans. On lui a dit qu’il était trop vieux pour apprendre. En dépit de l’opinion négative des autres, il a demandé aux gens de lui enseigner. Il a acquis une nouvelle compétence, appris un nouveau métier, sur le tas. Il est sorti de l’alcool et de la drogue. Il s’est rangé.

Alors qu’il n’a pas terminé son cursus scolaire et n’a donc pas de «formation académique» complète, il s’est formé et a appris un métier.

Il a maintenant 2 emplois, l’un d’entre eux étant sa propre entreprise de construction, toujours dans la capitale. Il a 3 enfants et en est très fier. Et il n’a pas fini de vouloir apprendre et grandir. Il a des projets pour une nouvelle entreprise. Il économise de l’argent et a déjà des plans.


Peut-il vraiment dire qu’il n’est pas «éduqué»? À mon avis, il n’est «pas scolarisé mais il est éduqué».

L’éducation académique est un aspect de l’éducation.

Ses parents lui ont fourni une éducation, celle de la vie, lui enseignant à aller plus loin et à se battre pour lui-même.
Ses premières années à l’école lui ont donné la base d’une formation académique.
Un maçon lui a appris la construction, la formation professionnelle.

L’une des questions à poser lorsque l’on parle d’éducation est: « Qu’est-ce que l’éducation? »

Douglas est un exemple de la différence entre être scolarisé et être éduqué.
L’une des choses qui a fait la différence est qu’il a fréquenté l’école à son plus jeune âge, donc il a acquis les bases de l’enseignement scolaire. Mais une différence importante a été sa motivation pour apprendre et obtenir une formation, ainsi que le soutien du maçon qui lui a donné cette formation.

Bien que la scolarité soit cruciale, la réussite scolaire n’est pas la seule éducation/formation disponible. Et la volonté d’aller plus loin peut être un autre aspect crucial de la direction que notre “éducation », sous quelque forme que ce soit, nous entraine.

One thought on “Education – Une histoire de motivation/résilience

  1. Pingback: Qu’est-ce que l’éducation? – Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrenchUnknown